The Bell Curve de Herrnstein et Murray

Philippe Gouillou - 2005 - http://www.douance.org/qi/tbc.html
Un livre événement, qui est toujours important plus de 10 ans après

TBC Cover

The Bell Curve
Intelligence and Class Structure in American Life
Richard J. HERRNSTEIN - Charles MURRAY
The Free Press (USA) 1994 - Hard Cover - 845 pages

"This book is about differences in intellectual capacity among people in groups and what those differences mean for America's future. The relationships we will be discussing are among the most sensitive in contemporary America, so sensitive, that hardly anyone who writes or talks about them in public, it is not for lack of information, as you will see." (Début de la préface)

"Ce livre s'intéresse aux différences de capacités intellectuelles entre des personnes en groupes et à ce que ces différences impliquent pour le futur des USA. Les points que nous allons discuter sont parmi les plus sensibles dans l'Amérique d'aujourd'hui, tellement sensibles que quasiment personne n'écrit ou ne parle en public à leur sujet, et ce n'est pas par manque d'informations, comme vous le verrez" (Traduction personnelle)

A lire en premier

The Bell Curve (TBC) a été un des plus surprenants succès éditoriaux de la dernière décennie. Il ne peut se comparer en cela qu'à "Une Brève Histoire du Temps" (Hawking) : rarement des livres aussi compliqués auront été achetés par autant de gens (on cite plus de 400.000 exemplaires vendus pour TBC !). Enormément cité en France, quasi systématiquement en tant que repoussoir, il n'a pourtant jamais été publié en français ; la plupart de ceux qui le citent ne l'ont en fait jamais lu. Et en effet les critiques à l'encontre de TBC sont le plus souvent totalement hors-sujet : TBC n'est pas un livre sur les différences raciales de QI, ni un livre sur la recherche en psychométrie, mais un livre sur l'importance du QI dans la structure sociale des USA.

Le Guide Pratique de l'Enfant Surdoué 1ère édition (1998) contenait une remarque concernant TBC est basée sur un article de La Recherche paru en 1997 (traduit de l'américain). Je sais maintenant que cet article était faux : aussi ce passage du Guide est le seul que je regrette avoir écrit. Cette page a entre autres pour objectif de réparer cette erreur. (les versions suivantes du Guide ont été corrigées)

TBC peut être vu de deux façons : ce livre politique basé sur l'analyse du QI peut être analysé politiquement, ou être consulté en tant que base de données sur le QI. Bien évidemment, seule cette deuxième approche est abordée ici : la politique est hors-sujet sur ce site.

En d'autres termes : cette page ne constitue en rien une analyse, caution, garantie ou critique des opinions politiques de MURRAY et HERRNSTEIN.

CONTENU

  • Idées principales

  • Validité scientifique

  • Commentaires personnels

  • A propos des auteurs

  • Sommaire de TBC

  • Extrait de TBC (avec traduction)

  • Commentaire sur TBC (sans traduction)

  • Pour en savoir plus (liens)

Voir aussi

Review

Idées principales

Dans TBC, Herrnstein et Murray ont voulu étudier l'ensemble des caractéristiques sociales des USA à travers leurs relations avec le QI. Le livre consiste donc en l'analyse des corrélations entre un grand nombre d'indicateurs sociaux et le QI. C'était la première fois qu'une telle approche était entreprise sur une telle échelle. En d'autres termes : TBC n'est pas un livre de psychométrie sur le QI, mais un livre d'analyse politique. Le QI n'y est pas la finalité de l'étude, mais le moyen.

Les résultats principaux sont :

  • Le QI apparaît comme un indicateur fiable (ie : ayant une forte corrélation avec) d'un grand nombre d'indicateurs sociaux (voir son sommaire ci-après).

  • Cette fiabilité du QI en tant qu'indicateur va croissante, et cela depuis la fin de la deuxième guerre mondiale où la société s'est assez brutalement réorganisée en fonction du QI

  • Cette évolution de la société se traduit notamment par une partition de la société en fonction du QI : celui-ci devient un indicateur fiable de qui fréquente qui (voir extrait du livre en bas de cette page)

  • Une des conséquences de cette évolution est que le QI est maintenant un prédicteur plus fiable de la réussite sociale future que la situation socio-économique des parents

Validité scientifique

TBC, dès sa sortie, a été extrêmement attaqué sur sa validité scientifique. Il a été directement accusé de faire de la pseudo-science parce que basé sur une fausse conception de l'intelligence et rempli d'erreurs statistiques. Maintenant, presque 7 ans après, le consensus s'est globalement fait autour de la validité du livre : les dernières critiques que j'ai vu passer étaient le fait de personnes ne l'ayant pas lu.

En fait il faut bien distinguer les 3 niveaux :

  • Conception de l'intelligence : Dès le 13 décembre 1994, un ensemble de 50 savants avaient acheté une page entière du Wall Street Journal pour répondre aux critiques ("Mainstream Science on Intelligence" - Dec. 13, 1994 Wall Street Journal p A18) : Murray et Herrnstein n'ont rien inventé, et ce qu'ils ont écrit correspond à ce qui fait accord entre les chercheurs en intelligence, à ce que l'on peut trouver dans les articles scientifiques.

  • Erreurs statistiques : le débat est ici beaucoup plus compliqué. Pour répondre aux critiques, Charles MURRAY a mis online les fichiers avec les chiffres ayant servi à ses calculs. A ma connaissance il n'y a plus eu de critiques depuis. Mais je n'ai pas les compétences pour donner mon avis sur le sujet.

  • L'interprétation des chiffres : là on tombe dans l'analyse politique, qui est au delà de notre sujet. A noter que c'est là que se situe la majorité des critiques.

Commentaires personnels

Pour quiconque s'intéresse au QI, ce livre est une véritable mine d'informations. Chacun sera ou non d'accord avec l'approche politique des auteurs, mais il me semble important de s'intéresser aux chiffres fournis, et notamment de prendre en compte l'information essentielle : la société Américaine est de plus en plus construite autour du QI. Quand on se rappelle que l'Europe suit généralement l'évolution Américaine, ce livre peut être considéré comme une bonne présentation de notre futur.

A propos des auteurs

Richard J. HERRNSTEIN (? - 13-09-1994), Edgar Pierce Professor of Psychology at Harvard University (plus vieille chaire en psychologie de Harvard), connu pour sa découverte de la "Matching Law", responsable éditorial du Psychological Bulletin. Herrnstein est mort du cancer 3 mois après la finalisation du livre, soit une semaine avant sa mise en librairie.

Charles MURRAY, chercheur en sciences politiques, Fellow of the American Institute, auteur entre autres de "Losing Ground American Social Policy, 1950-1980" (Basic Books - USA - 1984) où il affirmait que les politiques sociales mises en place aux USA dans les années 1960 ont fait plus de mal que de bien.

Le livre est donc né de l'association entre un chercheur en psychologie et un penseur politique.

sommaire

Remarque : Chaque paragraphe commence par son résumé en 1 page et demie environ.

  • List of Illustrations, List of Tables, A Note to the Reader, Preface, Aknowledgements

  • Introduction

  • PART I : THE EMERGENCE OF A COGNITIVE ELITE

    • 1 Cognitive Class and Education
    • 2 Cognitive Partitioning by Occupation
    • 3 The Economic Pressure to Partition
    • 4 Steeper Ladders, Narrower Gates
  • PART II : COGNITIVE CLASSES AND SOCIAL BEHAVIOR

    • 5 Poverty
    • 6 Schooling
    • 7 Unemployment, Idleness, and Injury
    • 8 Family Matters
    • 9 Welfare Dependency
    • 10 Parenting
    • 11 Crime
    • 12 Civility and Citizenship
  • PART III : THE NATIONAL CONTEXT

    • 13 Ethnic Differences in Cognitive Ability
    • 14 Ethnic Inequalities in Relation to IQ
    • 15 The Demography of Intelligence
    • 16 Social Behavior and the Prevalence of Low Cognitive Ability
  • PART IV : LIVING TOGETHER

    • 17 Raising Cognitive Ability
    • 18 The Leveling of American Education
    • 19 Affirmative Action in Higher Education
    • 20 Affirmative Action in the Workplace
    • 21 The Way We Are Headed
  • A Place for Everyone

  • APPENDIXES

    • 1 Statistics for People Who Are Sure They Can't Learn Statistics
    • 2 Technical Issues Regarding the National Longitudinal Survey of Youth
    • 3 Technical Issues Regarding The Armed Forces Qualification Test as a Measure of IQ
    • 4 Regression Analyses from Part II
    • 5 Supplemental Material for Chapter 13
    • 6 Regression Analyses from Chapter 14
    • 7 The Evolution of Affirmative Action in the Workplace
  • Notes, Bibliography, Index

EXTRAIT (AVEC TRADUCTION)

"Think of your twelve closest friends or colleagues. For most readers of this book, a large majority will be college graduates. Does it surprise you to learn that the odd of having even half of them be college graduates are onlys six in a thousand, if people were randomly paired off? Many of you will not think it odd that half or more of the dozen have advanced degrees. But the odds against finding such a result among a randomly chosen group of twelve Americans are actually more that a million to one." (Chap. 1 - p 47)

"Pensez à vos 12 amis et collègues les plus proches. Pour la plupart des lecteurs de ce livre, une large majorité d'entre eux seront bacheliers. Cela vous surprend-il d'apprendre que les chances d'avoir la moitié d'entre eux bacheliers sont de seulement 6 sur mille si les groupes avaient été constitué au hasard ? La plupart d'entre vous ne seront pas surpris que la moitié ou plus de cette douzaine de proche soient diplomés du supérieur. Mais les chances d'arriver à un tel résultat parmi un groupe sélectionné au hasard de 12 Américains sont en fait inférieures à 1 sur un million." (Chap. 1 - p 47)

Review by Thomas J. Bouchard, Jr.

Breaking the Last Taboo Review by Thomas J. Bouchard, Jr

"We hold these truths to be self-evident, that all men are created equal, that they are endowed by their Creator with certain inalienable Rights, that among these are Life, Liberty, and the pursuit of Happiness*." With these words Jefferson introduced one of America's most treasured documents, the Declaration of Independence. Successive generations of Americans have not only embraced Jefferson's noble sentiments, they have embellished them. Equality of political rights and legal standing has been expanded into a belief in literal equality; today, differences in outcome are taken as prima facie evidence of unequal opportunity. In an egalitarian society such as ours, the existence of significant and enduring individual or group differences in intelligence is seen as a challenge to our highest ideals. This challenge is taken up by Richard J. Herrnstein and Charles Murray in _The Bell Curve_.

The Bell Curve has a simple but powerful thesis: There are substantial individual and group differences in intelligence; these differences profoundly influence the social structure and organization of work in modern industrial societies, and they defy easy remediation. In the current political milieu, this book's message is not merely controversial, it is incendiary. As scholars such as Daniel Moynihan, Arthur Jensen, and E. O. Wilson have learned, the mainstream media and much of the scientific community have little tolerance for those who would question our most cherished beliefs. Herrnstein and Murray have received similar treatment. They have been cast as racists and elitists, and The Bell Curve has been dismissed as pseudoscience, ironically by some commentators who broadly proclaim that their critique has not benefited from a reading of the book. The book's message cannot be dismissed so easily. Herrnstein and Murray have written one of the most provocative social science books published in many years. The issues raised are likely to be debated by academics and policymakers for years to come.

Pour en savoir plus

Articles personnels :

Autres pages :