Retour a l'accueil
Ne laissez plus vos enfants vivre leur don comme une fatalité ! 

 

DICTIONNAIRE DES TERMES ET DES PERSONNES

} // -->

 

 
A LIRE EN PREMIER

SOURCES

  • Certaines informations concernant l'historique de la découverte du QI n'ont été trouvées que dans : Les tests d'intelligence (Michel Huteau - Jacques Lautrey - Coll. Repères n° 229 - Ed. La Découverte) : à lire.
  • Pour consulter l'ensemble des sources : cliquer ici.
  • Pour consulter la bibliographie : cliquer ici.

Un glossaire beaucoup plus complet est en ligne sur le site Evopsy

TIPS

Comme dans tout le site : pour revenir en haut de page il vous suffit de Double Clicker

 


A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

 
GLOSSAIRE A -> M

AAREIP

    Association d'Aide à la Reconnaissance des Enfants Intellectuellement Précoces. (France) Voir Associations.

ACCELERATION

    Dans une Education adaptée aux surdoués : regroupement du programme scolaire de plusieurs années sur moins d'années (exemple : faire le collège en 2 ans au lieu de 4). Permet de s'adapter au rythme naturel de progression de l'enfant.

A.D.H.D. (Attention Disorder Hyperactivity Disorder)

    Trouble d'hyperactivité avec déficit d'attention. Est considéré aux USA comme une maladie psychiatrique grave de beaucoup d'enfants. On constate exactement les mêmes symptômes chez les enfants surdoués pas encore complètement inhibés par leur environnement.

AFEP

AGE MENTAL

    Age théorique calculé d'après les résultats de l'enfant aux tests de QI.
    Remarque : pour utiliser ses tests en âge mental sur des adultes, TERMAN leur affecte un âge de 15 ans. Principe : Selon BINET-SIMON, un item correspondant à un enfant de 5 ans doit être échoué par presque tous les enfants de 4 ans, réussi par 50% des enfants de 5 ans, et réussi par la plupart des enfants de 6 ans. Selon TERMAN, un item correspondant à un enfant d'un certain âge doit être réussi par 75% des enfants de cet âge.

ANALYSE FACTORIELLE

    Méthode d'analyse statistique. Permet de distinguer les Facteurs décrivant un ensemble de variables plus ou moins dépendantes.

ANPEIP

    Association Nationale pour l'Enfance Intellectuellement Précoce (France) Voir Associations.

APPROFONDISSEMENT

    Dans une Education adaptée aux surdoués : fait d'aller plus loin que le programme ne le préconise sur les sujets du programme. Permet de répondre au besoin de complexité de l'enfant surdoué.

ASSOCIATIONS

AUTOMUTILSATION

BINET, Alfred (1857-1911 - France)

    Avec Théodore SIMON, a été le premier à trouver la solution pour mesurer l'intelligence de manière suffisamment fiable. Leur plus grande découverte est peut-être d'avoir remarqué les âges normaux de développement intellectuel, permettant de dire qu'un enfant déficient est un enfant en retard dans son développement.

BINET-SIMON (Echelle Métrique de)

    Première échelle d'intelligence, construite en 1905 (1°version, 2° version en 1908) par Alfred BINET et Théodore SIMON. Comportait une cinquantaine d'items (4 à 5 par âge mental, entre 3 ans et 15 ans). Ses évolutions : STERN invente le Quotient en 1912, TEARMAN crée la Stanford-Binet en 1916, René ZAZZO crée la NEMI en 1966.

BIPOLARITE (PSYCHOSE BIPOLAIRE)

    Nouveau nom pour la Psychose Maniaco-Dépressive (PMD), par opposition à la dépression unipolaire (pas de phase maniaque). Voir la FAQ sur le sujet.

CATELL, James McKeen (1860-1944)

    Etudiant de WUNDT à Leipzig (1883) puis de Francis GALTON (cousin de Darwin) à Cambridge. A été le premier à utiliser le terme mental test en 1890.

CATTELL Raymond Bernard (UK 1905 - )

    Psychologue Anglais émigré aux USA. Elève de C.E. SPEARMAN à Londres puis Professeur à l'Université de l'Ilinois depuis 1944. A construit en ??? un test aculturel (sans partie verbale) : le Culture Free.

CNED

    Centre National d'Enseignement à Distance. Dépend de l'Education Nationale et en suit toutes les règles. Envoie par courrier les cours aux enfants non scolarisés. Adresse dans la page Adresses. Voir HATTEMER

CORRELATION

    "On dit qu'il y a corrélation entre deux caractères des éléments d'un même ensemble lorsque les variations de l'un sont dépendantes des variations de l'autre." (Les Mathématiques - Ed. Retz CEPL) La corrélation s'exprime par un nombre compris entre -1 (dépendance inverse complète) et 1 (dépendance complète) en passant par 0 (indépendance complète).

COURBE DE GAUSS
(= Courbe en Cloche (Bell Curve en Anglais), Courbe de la Loi Normale)

    Statistique. Quand un caractère (quel qu'il soit) d'une population dépend de critères très variés et pas forcément dépendants entre eux, la répartition de ce caractère dans la population suit généralement une Loi Normale (Loi de Gauss). La courbe de celle-ci ressemble effectivement a une cloche, avec le plus grand nombre d'individus au milieu, et une symétrie par rapport à la moyenne.
    Une telle loi se définit par sa Moyenne (ou Espérance) et son Ecart-Type (variation, correspond visuellement à l'applatissement de la courbe). On peut calculer une Loi Normale Réduite, sans perte d'information, en recalculant les données pour que la Moyenne soit égale à 0 et l'Ecart-Type à 1. Cela permet de se référer à des tables pour lire les pourcentages correspondants à chaque valeur.
    Remarque : le fait que le QI puisse décrire une courbe en cloche ne permet aucune déduction quant à son origine. C'est exactement comme pour la taille d'une population.

CULTURE FREE de Cattell

    Test de QI sans partie verbale construit avec une moyenne de 100 et un écart-type de 24 (pour limiter l'effet de tassement des hauts QI).
    Remarque : on l'appelle généralement "Le Cattell" sans autres précisions.

DOUANCE

    Traduction de "giftedness", le fait d'être gifted (surdoué) en Québeccois. A ma connaissance le terme a été forgé par le Professeur Francoys GAGNE, Universitaire Québeccois reconnu internationalement, et est maintenant devenu d'un emploi courant. Il est beaucoup plus joli que le terme franco-français surdouement.

DYSSYNCHRONIE

    Différence de rythme de développement entre l'affectif, le psychomoteur et l'intellectuel chez les enfants surdoués. JC Terrassier s'était aperçu que les enfants surdoués étaient le plus en avance là où les enfants déficients étaient le plus en retard. Il a créé le terme en pendant à hétérochronie.

ECART-TYPE (SD)

    Statistique : Racine Carrée de la Moyenne des Carrés des Ecarts. Permet de mesurer la dispersion par rapport à la moyenne. Sur la Courbe de Gauss, correspond visuellement à l'applatissement de la courbe en cloche. Un écart-type de 15 permet une correspondance entre le QI en âge mental et le QI en répartition pour les QI moyens mais provoque un effet de tassement pour les hauts QI. Voir la Table de conversion des QI pour avoir la différence.
    En Anglais : Standard Deviation = SD

EDUCATION ADAPTEE

ENRICHISSEMENT

    Dans une Education adaptée aux surdoués : fait d'aborder des sujets non compris dans le programme. Permet de répondre au besoin de curiosité des enfants surdoués.

E.Q.I.E. (Enfant à Quotient Intellectuel Elevé)

    Terme proposé par Jacques BERT (Mensa France) en remplacement de "Surdoué" pour en éviter les connotations.

ESPERANCE

    Statistique. Dans une courbe de Gauss, équivaut à la Moyenne. Reportée au niveau philosophique, je trouve cette définition extraordinaire...

EUGENISME

    Toute politique ayant une influence sur la natalité est Eugénique si elle augmente la qualité et le bien être des enfants et Dysgénique dans le cas inverse). L'eugénisme est donc la recherche et la mise en place des politiques ayant un impact positif sur les enfants. Une politique de vaccination systématique des enfants est une politique à vocation eugéniste, de même qu'une politique de versement d'allocations familiales. Bien sûr ceux qui s'opposent à ces politiques les accusent souvent d'être en réalité dysgénistes (d'avoir un impact négatif). En fait il faudrait inventer un mot neutre entre eugénisme et dysgénisme qui désignerait toute politique ayant un impact sur la natalité, volontaire ou non (Nataliste ne concerne que les politiques volontaristes).

    Le terme souffre de sa confusion avec le mot gène qui n 'existait pas dans son sens actuel à l'époque ou Sir Francis GALTON a inventé le terme.

FACTEUR g

    Dans une analyse factorielle de l'intelligence, facteur décrivant l'intelligence générale.

GEEK

    A l'origine, mot Anglais signifiant "Crétin, Débile" dans un sens familier. Repris par le monde informatique et désigne maintenant ceux dont l'essentiel de la vie sociale se passe via les réseaux télématiques (BBS, Internet).
    Voir Nerd

HATTEMER (Cours)

    Organisme privé envoyant les cours aux enfants non scolarisés. Adresse dans la page Adresses. Voir CNED

HETEROCHRONIE

    Différence de développement entre l'affectif, l'intellectuel et le psychomoteur chez les enfants déficients mentaux, découverte par René ZAZZO. S'oppose à la dyssynchronie.

IAS

INTELLECTUEL

    On distingue généralement 2 types d'intellectuel que Michel WINOCK (France) définit comme:

    • Celui qui exerce un métier de connaissances (journaliste, enseignant, etc.)
    • Celui qui profite de la notoriété que lui permet son métier de connaissances pour intervenir dans le débat public

    A cela je rajoute une troisieme definition qui n'est pas liee au metier : celui qui prend plaisir a utiliser et developper son cerveau comme un sportif prend plaisir a utiliser et developper ses muscles (les deux ne sont évidemment pas antinomiques : on peut être sportif ET intellectuel !)

INTELLIGENCE

    Globalement 2 types d'approches de l'intelligence sont considérées :

    • L'intelligence unique : un facteur G (obtenu par l'analyse factorielle) ou un autre élément (obtenu par d'autres méthodes statistiques) correspond à une intelligence globale.
    • L'intelligence multiple : différents facteurs (obtenus par l'analyse factorielle) doivent être distingués parce que suffisamment indépendants pour correspondre chacun à une intelligence.

    Remarque : la théorie de l'intelligence retenue (unique ou multiple) pour construire un test ne change pas la corrélation de ce test avec les autres. En fait il apparaît de plus en plus qu'il ne s'agit que de deux approches du même phénomène complexe, qui sont parfaitement complémentaires.

ITEM

    Question d'un test.

MENSA

    Association internationale existant depuis plus de 50 ans qui rassemble les 2% de la population ayant les plus hauts résultats aux tests d'intelligence générale, sans aucun autre critère d'admission. Contrairement aux autres associations citées dans cette page, Mensa n'est pas une association de service et d'aide, mais de rencontre.
    MENSA compte plus de 100.000 adhérents dans le monde. Voir Associations.

MOYENNE ARITHMETIQUE

 


A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

 
GLOSSAIRE N -> Z

NEMI (Nouvelle Echelle Métrique d'Intelligence)

NERD

    A l'origine, mot Anglais signifiant "pauvre mec". Repris d'abord par le monde informatique pour désigner les "fous d'informatique" parce qu'ils ne tiennent pas compte de leur apparence physique, puis se voit maintenant généralisé (aux USA) à tous les très très haut QI. Ne pas confondre avec Geek, même si les Nerds en sont souvent.

PSYCHOLOGIE DIFFERENTIELLE

    Branche de la Psychologie qui s'intéresse aux différences entre les individus. L'analyse du QI en fait donc partie.

PYGMALION (Effet)

    Fait que si un enseignant croit qu'un élève aura des performances élevées, celui-ci aura effectivement des meilleurs notes, même si objectivement rien n'aurait pu permettre de le prévoir.
    Etudié par R. ROSENTHAL et LF JACOBSON (USA - 1968) : ils ont fait croire à des enseignants que des élèves avaient un QI plus élevé que la réalité, et les élèves ont obtenu une meilleure notation. (Source : "Grand Dictionnaire de la Psychologie" - Larousse - 1997)

PYGMALION NEGATIF (Effet)

    Expression de JC TERRASSIER (en opposition au précédent). Fait pour un enfant surdoué non reconnu de se limiter intellectuellement pour essayer de ressembler aux autres, ou pour répondre aux désirs de ses professeurs. Voir Automutilation.

QE (Quotient Emotionnel)

    Inventé en 1983 par Howard GARDNER (Psychologue Américain) comme pendant au QI pour mettre en avant sa théorie des intelligences multiples. Grand succès marketing.

QI (Quotient Intellectuel)

    Terme générique désignant les tests d'intelligence. L'éthymologie vient du Quotient mis en place par STERN, les QI en répartition ne sont pas des quotients. On peut distinguer les tests de QI selon plusieurs critères :

    • Résultat en âge mental (Binet, Stern) ou en répartition (Wechsler, Cattell, etc.)
    • Si résultat en répartition : écart-type retenu (15 pour le Wechsler, 24 pour le Cattell voir Table de conversion des QI)
    • Tests verbaux (qui font appel à la compréhension du langage) et non verbaux
    • Saturation en g (= à quel point le test est précis pour approximer le Facteur g)
    • Et bien sûr la théorie qui les soutient !

    La corrélation entre les différents tests de QI est généralement supérieure à 0,70.
    Voir la FAQ QI

QI CLASSIQUE

    QI calculé de façon à déterminer le rapport de l'âge mental sur l'âge réel, le tout multiplié par 100 (formule de STERN)

QI COMPENSE (Méthode du ~)

    Méthode prônée par JC TERRASSIER qui consiste, avant de préconiser un saut de classe, à recalculer un QI théorique de l'enfant avec l'âge moyen de la nouvelle classe. Exemple : si un enfant de 10 ans a 150, avant de le mettre dans une classe où l'âge moyen est de 13 ans, le QI va être recalculé comme si l'enfant avait réellement 13 ans. JC TERRASSIER considère qu'un QI compensé de 120 laisse une bonne marge de sécurité pour la réussite du saut de classe.

QI EN REPARTITION
(= QI en Rang)

    QI calculé de façon à indiquer le rang où se situe le testé dans la population (Courbe de Gauss). Ne permet pas de distinguer directement l'âge mental. Cette approche, mise au point par Wechsler, permet également de tester les adultes (pour qui l'âge mental ne signifie pas grand chose , sauf à leur affecter un âge théorique de 15 ans, comme le fait TERMAN). Un QI en répartition avcec un Ecart-Type de 15 et une moyenne de 100 est dit Standard.

QI STANDARD

SIMON, Dr Théodore

    Etait en 1899 interne dans une institution d'enfants retardés de Perray-Vaucluse quand BINET l'a contacté pour mesurer la taille des crânes.

STANFORD-BINET

    Version révisée par TERMAN du Binet-Simon en 1916. Utilisation remarquée en 1917 sur les soldats américains envoyés en Europe.

STERN, W.

    Psychologue Allemand. En 1912, il a eû l'idée de représenter les résultats au test de Binet-Simon par le ratio entre l'âge mental (obtenu au test) et l'âge réel, le tout multiplié par 100 pour éviter les décimales.

SUBTEST

    Regroupement des questions d'un test de Wechsler : on distingue le subtest Verbal et le subtest de Performance, chacun permettant de définir un QI en répartition (l'ensemble donnant un QI global de répartition).

SURDOUE

    Terme popularisé par Rémy CHAUVIN en 1975 pour traduire l'anglais Gifted (= doué). Personne disposant d'un QI en âge mental ou standard supérieur ou égal à 125, soit 5% de la population.

TASSEMENT (Effet de)

    Différence de résultat, pour les hauts QI, entre les calculs en âge mental (plus élevés) et en répartition. Plus l'Ecart-Type est élevé, moins cet effet se fait sentir, mais les résultats moyens diffèrent plus.

TERMAN Lewis Madison (1877-1956)

    Psychologue, USA. A adapté le Binet-Simon en 1916 à l'Université de Stanford pour en faire le Stanford-Binet (révisée sous le nom TERMAN-MERRIL en 1937).

TERMAN - MERRIL (Test de)

    Révision en 1937 par L.W. TERMAN et M.A. MERRIL du Stanford-Binet. MERRIL l'a révisé par la suite en 1960 et 1972. Test en âge mental qui s'applique de 2 ans à l'âge adulte (pour les adultes on considère un âge réel de 15 ans).

TERRASSIER, Jean-Charles

    Français (Nice). Psychologue de l'Enfance (déficiente et en avance), connu pour sa découverte du concept de dyssynchronie. Fondateur de l'ANPEIP (1971). A l'origine des premières classes adaptées du Secteur Public (Las Planas - Nice - 1987) . Auteur de Les enfants surdoués ou la précocité embarrassante (ESF - 1981 - 3° Ed. 1995), Guide Pratique de l'Enfant Surdoué (avec P. GOUILLOU - ESF - 1998).

WAIS (Wechsler Adult Intelligence Scale)

    Echelle d'Intelligence de Wechsler pour Adultes (16 ans et plus). 1° Version en 1939 (NY - USA), sous le nom Wechsler Bellevue, puis WAIS en 1955. Caractéristiques principales : Moyenne=100, Ecart-Type=15, plafonne à 150. Dernière version Française : WAIS-R (1988). (Voir page WAIS sur ce site)

WECHSLER, David (Roumanie 1896 - USA 1981)

    Psychologue. Directeur de l'hôpital psychiatrique Bellevue de New York de 1932 à 1967. A créé en 1939 le test WECHSLER-BELLEVUE fondé sur une approche statistique de l'intelligence, devenu en 1955 leWAIS et le WISC et le WPPSI. Les tests de Wechsler sont construit avec une partie verbale. Le choix d'une Moyenne de 100 et d'un Ecart-Type de 15 permet d'obtenir des résultats proches de ceux obtenus avec les tests de STERN (Age Mental) pour les QI moyens (effet de tassement sur les hauts QI).

WISC (Wechsler Intelligence Scale for Children)

    Test de Wechsler pour les enfants de 6 ans à 16 ans et 9 mois. Caractéristiques principales : Moyenne=100, Ecart-Type=15. Première version en 1949. Dernière version Française : WISC III (1996).

WPPSI (Wechsler Preschool and Primary School Scale of Intelligence)

    Test de Wechsler pour les enfants de 2 ans 9 mois à 7 ans. Caractéristiques principales : Moyenne=100, Ecart-Type=15. Première version en 1972. Dernière version Française : WPPSI-R (1995).

WUNDT, W.

    Psychologue. A fondé en 1879 le premier laboratoire de psychologie expérimentale (à LEIPZIG).

ZAZZO, René

 


A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z